Paul BERLIET 1918-2012



DISPARITION D'UN GRAND

NOM DE L'AUTOMOBILE


Paul BERLIET

1918-2012


Le mois d'août a vu s'éteindre Paul BERLIET,

fils de Marius, fondateur de la marque.

D'abord directeur des fonderies,

il succède à son père en 1949, au décès de celui-ci.

 

 

 S'ensuivit une période de développement

avec création d'un centre de recherche,

multiplication des usines :

BOURG EN BRESSE,

ANDREZIEUX-BOUTHEON,

L'ARBRESLE,

CHAMBERY,

SAINT-PRIEST...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Epoque glorieuse avec aussi les grands

chantiers pétrolifères du SAHARA,

la construction

des monstrueux T100 de 700 chevaux,

la consécration avec le GLR,sacré

"camion du siècle".


On en oublierait presque que BERLIET fut l'un des plus grands constructeurs d'automobiles, activité dont la seconde guerre à sonné le glas, comme bien d'autres.

Après l'apogée survient le déclin. En 1977, la glorieuse locomotive, emblème de la marque, est une dernière fois restylisée lorsqu'elle est phagocytée par RENAULT.

Paul BERLIET ne reste pas inactif et génère la FONDATION DE L'AUTOMOBILE MARIUS BERLIET. Un vaste conservatoire, un musée, des ateliers de restauration permanents, trois kilomètres d'archives dans la somptueuse demeure familiale.

Les membres de la famille BERLIET vivent encore un peu : de nombreux camions sont toujours en service et les voitures et utilitaires en collection.

Sans oublier la fondation, visitable sur www.fondationberliet.org

Christian CHARRIOT